À lire sur le Club des Médecins Blogueurs Headline Animator

lundi 20 juin 2011

Le jeudi, c'est Tahiti

Ce mardi, nous partons en vacance.
Depuis quelques jours j'annonce donc aux patients que je pars quelques jours à la mer, voir la famille de ma femme.
Techniquement, c'est totalement vrai.
Mais ma femme est demi !

Cela ne signifie pas qu'elle est une demi femme (sûrement pas !) ni qu'elle est demi-pensionnaire (de la comédie française) ni hémiplégique...
Non, pour les initiés, "demi", c'est l'appellation que se donnent eux même les métis de polynésie. Ils sont demi-polynésiens. Il y a donc des demi-farani (polynésien/français), des demi tinito (polynésien/chinois), des demi antillais...
Ma femme est demi farani. Nous partons donc à la mer...   ... à Tahiti.
Paysage typique de la presqu'île
Poissons perroquets
Pendant 4 semaines, je vais donc devenir un touriste des iles. Outre la visite des beau frères, belles sœurs, neveux et nièces, oncles et tantes, nous avons prévu de voyager un peu aux Tuamotus sur un de ses cargo qui ravitaillent les iles, de pêcher le mahi mahi, de visiter des fermes perlières, de faire de la plongée en apnée, de cuisiner et partager le ma'a Tahiti... et plein d'autres choses.

Accessoirement, je vais peut être aussi un peu prospecter... mais si j'en crois ce que je lis sur internet, le système sanitaire est en pleine déconfiture également en Polynésie française.
La Polynésie est en quelque sorte, le laboratoire de la métropole. Elle souffre des mêmes maux, mais ils sont plus visibles qu'en métropole. Corruption (cf Gaston Flosse) - suradministration galopante - gaspillages budgétaires...
Les dispensaires des iles seraient quasi à l'abandon, le nouvel hôpital de Tahiti (le CHPF), surdimensionné et mal conçu, fonctionnerait assez mal (conditionnel de rigueur), tandis que les médecins libéraux se battent contre la CPS (équivalent local de la CPAM) qui a tout simplement décidé de rééquilibrer son budget en baissant la valeur des actes médicaux de 15 %.

D'ailleurs, c'est peut-être bien ce qui nous attends aussi, une baisse de 15% de la Consultation, du jour au lendemain.
C=CS=19,55 €
Pour le bien de la population bien sûr. Pour garantir le libre accès aux soins des assurés sociaux évidemment. Salauds de médecins ! vous refusez ? z'avez pas honte ?
Allez, on va voir sur place.
Bon courage à ceux qui bosseront le mois de juillet et à très bientôt.

7 commentaires:

  1. Oh les poissons perroquets! Ils étaient sous mon nez il y a 8 jours!

    Bonnes vacances doc!

    RépondreSupprimer
  2. Ah, là je vous envie !
    Non pas de prendre des vacances mais d'aller à ce bout du monde finalement si proche de nous (francophone, administration...) et si loin pour la gentillesse (gros mot ici) de la population...
    Il y a 20 ans, j'y ai passé mes deux années de VAT et nous en sommes revenus avec une petite Maeva maintenant en troisième année de médecine.
    Les dispensaires (pour moi papenoo et tiarei) étaient des structures bonne enfant, chichement alimentées par la direction a la santé publique (ministère) qui faisait des économies avec des jeunes médecins volontaires qui voulaient faire autre chose que de se retrouver en caserne en Allemagne... Ca a dû empirer...
    Il y avait des médecins libéraux de toute sorte et bien sur les filous exploitant les filons des pauvres gens, comme il y en a ici en France aussi. La mode était aux trois jours d'arrêt de travail et de lincocine-soludecadron, pour tout, absolument tout... Effrayant, impunément... Justifiant les rétorsions envers tous bien sur de la sécu locale.
    De ce que j'ai pu comprendre et retenir, il ne se faisait là bas que du demi-mesure de magouillage bien métropolitain sauf que ça se voyait plus, l'île étant finalement petite...
    Prenez votre temps avant de choisir de partir là bas, il se pourrait que vous trouviez la meme chose qu'ici, Tahiti prenant ses "cours" et ses textes de loi en France, les technocrates étant les mêmes... Il se pourrait que vous trouviez moins supportable de voir dysfonctionner la société en tout petit et très proche de vous plutôt qu'en France métropolitaine.
    Il est vrai qu'avec une épouse du pays, la douceur de vivre y étant si contagieuse, vous vous laisserez volontiers bercer... Pourquoi pas...
    bonnes vacances, prenez en plein les yeux, plein le coeur...
    Jordi, MG

    RépondreSupprimer
  3. Je n'idéalise pas la Polynésie. J'en connais malheureusement les dérives (d'ailleurs, j'en parle : la polynésie, c'est les mêmes dérives qu'en métropole, mais en plus visible). Je n'en méconnais pas non plus le coté un peu "exigu", mais je vais quand même me renseigner... par curiosité essentiellement.
    @fluorette : J'espère que vous avez aimé l'Australie. Bon courage pour la reprise.

    RépondreSupprimer
  4. mince je vous avais laissé un comm pour "avant votre départ "et il n'est pas passé
    en plus de vous souhaiter de bonnes et belles vacances bien méritées je posais la question "qui c'est qui garde le magasin hein?" :-)
    plus sérieusement j'espère que vous trouvez des remplaçants
    ici à Bled la Forêt, je ne cherche mm plus et mes dernières absences de plus de 3 semaines consécutives remontent à loin une fois pour aller en chine et une autre fois pour tomber malade.
    bonnes vacances donc :-))

    RépondreSupprimer
  5. Plusieurs MG dans le coin sont partis s'installer à Tahiti ces dernières années... Moi-même je lorgnais ces annonces de psychiatres qui revendaient leur clientèle à Papeete, à Mooréa... Mais sans infos de locaux, bof.
    En parlant de laboratoire de la métropole, ils ont limité la liberté d'installation des médecins libéraux ! Conventionnement limité au départ d'1 installé à Tahiti... par contre liberté dans les "déserts médicaux" que sont les îles périphériques. Et je crois comprendre que le résultat escompté n'est pas au rendez-vous !

    RépondreSupprimer
  6. Ah et je crois qu'on écrit "farani" et que ça se prononce "frani" :)

    RépondreSupprimer
  7. @Zigmund
    Pas de remplaçant. Nous nous débrouillons entre collègues. Les demi saisons ne sont pas extraordinaires et on peut y arriver à deux au lieu de trois. Bien sûr, cela va être un peu "tendu fin juillet", peut-être, mais ils vont bien gagner leur vie pendant une semaine, et c'est à chartge de revanche.
    Cela fait la première fois que je prends 4 semaine à la suite depuis, au moins 25 ans. Les dernières "grandes vacances" avaient duré 3 semaines, et c'était en 2004. Nous étions allé vois la famille de Tahiti également. En temps ordinaire, on prends 2 semaines en été, début juillet ou fin aout.
    @DrYannsud
    Exact. On écrit Farani et prononce Frani. Mais je ne l'avais jamais écrit ;-)
    Il y a aussi un assez joli buzz en ce moment en polynésie Française. Devant le refus de la baisse des honoraires, la CPS semble avoir décidé d'un panier de soin à donner aux patients en ALD et soumis à contrôle de la CPS. Les arrêt de tyravail également, si j'ai bien compris, seraient soumis à accord de la CPS (pas du tout juge et partie sur ce coup là !)
    @ Jordi
    On voit que vous connaissez Tahiti. Hier nous avons cueilli les mangues, les maracuja, les bananes et les papayes, et ce matin (19h pour vous) nous avons été chez le chinois acheter des pai banane, des firi-firi et du pain coco pour le petit dej.

    RépondreSupprimer