À lire sur le Club des Médecins Blogueurs Headline Animator

vendredi 2 septembre 2011

Les certificats

Les touristes sont partis. Brutalement.  Après une courte saison touristique, le calme est revenu.  Chaque année, à la même période, les gens d'ici se retrouvent soudainement dans des villages vidés de la plus grosse partie de leur population. C'est un peu comme des villes fantômes du far-west. Pour un peu on y verrait des buissons d'épineux traverser les places, poussés par le vent, et des chacals errer dans les rues désertes . Troufignan, hors saison, c'est un peu Bodie, en Californie, ou Pripyat aujourd'hui.
En Novembre, on sera plus proche de Racoon city,  mais en moins gai !

Les autochtones préparent la rentrée. Les enseignants réintègrent les établissement scolaires.
La semaine prochaine, la saison des certificats commencera. Je fourbi mon imprimante et mes stylos. J'ai réencré mes tampons. Je suis fin prêt !

Euh, enfin, non, pas tout à fait, mais j'y travaille.
J'en ai marre des certificats tristes du genre "Je soussigné, Dr Machin, certifie que le jeune Jean veuplus, est apte, ce jour, à la pratique du basket, du foot..."
Cette année, j'innove en matière de certificat. Je vais lâcher la bride à mon imagination débridée.

Si l'on commence par les plus petits, on nous demande souvent un certificat d'aptitude à la vie en collectivité, permettant l'admission de l'enfant en maternelle. Je sais que l'école maternelle est facultative, mais sachant qu'à 6 ans ils devront de toutes manières être admis à l'école primaire, je me demande ce qui peut bien contre indiquer l'admission de l'enfant en maternelle.
Une maladie contagieuse? Non, c'est inepte. S'ils ne sont pas contagieux le jour de l'examen, ils peuvent très bien être contagieux 1 semaine plus tard.
Une pathologie cardiaque ? dois-je faire un ECG à tous les enfants de 3 ans entrant en maternelle ?  
Une psychopathologie ? Eventuellement. Mais je fais plus confiance aux enseignants pour alerter sur le comportement anormal d'un enfant qu'ils voient évoluer tous les jours, qu'au médecin qui le verra une fois dans son cabinet.

On pourrait donc délivrer le certificat suivant :

"Je soussigné, Dr Machin, omnipraticien, omniscient, certifie que l'enfant Théo Couran, 3 ans, ne présente, ce jour, aucune pathologie neurologique, cardiaque ni infectieuse ni aucune psychopathologie mettant en danger les adultes et les autres enfants (sous réserve du fait que l'utilisation d'armes à feu et de tronçonneuse thermique soit prohibé dans les locaux scolaires).
Il parait par contre, médicalement apte à l'utilisation de crayolors, de peintures, de gommettes, et de ciseau (à bouts ronds !). 
Certificat établi ce jour etc etc..."

Gageons que les administrations scolaires vont être rassurées sur la santé mentale des enfants, ainsi que sur celle du médecin établissant le papier. Mais, bon, ils me connaissent déjà.

C'est triste, mais je vois de plus en plus d'enfants arriver au cabinet médical avec des pathologies non soignées, simplement parce que la loi interdit aux enseignants l'usage d'antiseptiques ou d'antalgiques simple sans avis médical. Ainsi, la migraine ne sera pas soulagée, ni les règles douloureuses. Les plaies ne seront pas nettoyées ni désinfectées. (et si jamais il était allergique ?)
Sûr que l'on va vers la qualité avec ce principe de précaution.
Aussi, j'aime beaucoup le dossier et le certificat permettant par exemple, à un établissement scolaire de donner de la Ventoline à un enfant asthmatique.
"Je soussigné, Dr Machin, certifie que la jeune Sally Butamol, est atteinte d'un asthme sévère susceptible de provoquer des bronchospasmes aussi subits que graves, mettant en jeu le pronostic vital. 
Dans l' hypothèse de la survenue d'une crise d'asthme dans les locaux scolaires, il me parait préférable de lui administrer quelques bouffées de ventoline, comme ses parents et la jeune Sally elle-même savent le faire, plutôt que de la laisser mourir la bouche ouverte. Certificat remis à l'intéressée pour éviter une mort pénible par asphyxie au nom du sacro saint principe de précaution, et remis en mains propres ...etc etc."


Un certificat que j'aime bien aussi, c'est le certificat qui permet au salarié de revenir tête haute sur son lieu de travail, après s'être absenté 1 ou 2 jours. Vous savez, le fameux :
- " Bonjour docteur. Il me faut juste un certificat pour hier et avant hier, parce que j'avais une gastro, et je ne suis pas allé au travail..."
- "Vouai... z'êtes sûr que vous aviez une gastro ? Je vous ai vu à la terrasse du "Mouflon joyeux". Z'étiez en train de boire des canons avec des copains..."
Pour ce cas précis où l'on tente objectivement de me soutirer un certificat de complaisance, j'ai trouvé le truc:

"Je soussigné, Dr MACHIN, certifie avoir vu le 01/09/2011, M. Ernest DUBIDON qui m'a bien confirmé n'être pas allé travaillé le 30 et le 31 août. 
Certificat établi ce jour, à la demande de l'intéressé, pour servir et faire valoir ce que de droit."

Ne rigolez pas ! ça marche ! Chaque fois que j'ai établi un certificat de ce type, le patient a régularisé sa situation et n'a pas perdu de jour de paye.
Comme quoi, l'important c'est le papier, et non pas ce qui est écrit dessus.

Il y a le fameux certificat pour faire de la randonnée. Un de mes collègues, médecin de montagne a mis à disposition de ses confrères, sur la liste de diffusion, ce certificat, que j'ai adopté et qui amuse les patients.

"Je soussigné  Docteur MACHIN certifie que Mme DUCHMOL, née le ... ne présente pas à ce jour de signes cliniques contre indiquant la pratique de la marche, aussi bien la marche en avant qu'en arrière, les marches en forêt, en plaine, à vue, à suivre, pour la paix, vers le progrès, etc. Contrairement à Tintin,   Mme DUCHMOL, née le... est inapte à marcher sur la Lune.
Certificat humoristiquement débile, mais moins que les lois et réglementations actuelles, établi à la demande de l'intéressé(e) et remis en mains propre pour faire valoir ce que de droit."

Au fait, merci mon cher confrère dont je ne me souviens plus du nom.  Cette année il recevront tous un certificat de ce type.

Dans le même genre, il y a les demandes de certificat pour faire de la danse, et qui concerne des cohortes de petites filles. D'abord, de quelle danse parlons nous ? Est-ce qu'elle vont faire 14 h de danse par jour avec les petits rats de l'opéra ?
NON. Elles vont plutôt faire 1 à 2 h d'initiation à la danse par semaine. Question bête :  Existe-t-il réellement une contre indication à ce type d'activité qui puisse-t-être détectée par un examen médical ?
Non ?
Alors je propose le certificat suivant :

"Je soussigné certifie avoir examiné le 01/09/2011, l'enfant Margot Mouchu, agée de 6 ans et demi, et certifie que son état de santé est compatible, ce jour, avec la pratique de tous types de danse, que ce soit la danse des canards, le lac des cygnes, la danse avec les loups ou avec les stars, ou tout autre danse animale ou avec des animaux. 
Son état parait également compatible avec la ronde ou la danse carrée (square danse), ou la danse du pays (country). 
Je pose tout de même des réserves sur la pratique de danse de la pluie (me consulter avant de la réaliser, car cela dépends de mes activités personnelles. ).
La danse de St Guy et la contredanse ne sont par contre pas autorisées (message subliminal au papa gendarme). 
Fait le 01/09/2011 et remis en mains (presque) propres à l'intéressée, pour servir et faire valoir ce que de droit" 
Enfin, si j'osais, je rajouterais que le casse noisette n'est pas autorisé non plus. Pour ça, on déjà les CPAM.

On pourrait en imaginer d'autres, pour les footballeurs en herbe par exemple, ou pour les jeunes filles à qui l'on a promis le tennis...

C'est vrai quoi, il faut que nous fassions notre travail avec AP-PLI-CA-TION.
Comme le dit mon ami, mon très cher ami, le bon Docteur Michel Legmann, président du conseil national de l'ordre des médecins de France: "un certificat doit être détaillé, ou ne pas être !"
Et puis quoi encore!

Alors voilà, je travaille à réinventer le sésame quotidien que constitue les certificats médicaux, et plutôt que de me plaindre de l'imbécilité de la plupart de ces certificats, je vais m'appliquer, cette année, à les rédiger tels qu'ils devraient être (voir plus haut la liste non exhaustive ) afin de mettre en évidence, la bêtise crasse qui en inspire la demande.
Servez-vous, si vous l'osez.
Et faites moi connaitre vos inventions si vous en écrivez d'autres.




PS : Une contrepèterie odieuse s'est malencontreusement et tout-à-fait involontairement glissée dans ce post. Une plaquette de "crunch" virtuelle à qui la trouvera en premier.

37 commentaires:

  1. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. Yes, gagné !
    Une plaquette de crunch (virtuelle malheureusement)
    Mais, bon j'aurais été embêté pour l'envoyer à une anonyme... ;-)

    PS, je modère pour les autres

    RépondreSupprimer
  3. A peine je venais de lire votre blog, le certificat suivant était pour la danse claquette (et non pour la danse avec des claquettes qui est formellement contre-indiquée)

    RépondreSupprimer
  4. Soleil-De-Marseille2 septembre 2011 à 22:00

    Mon record : certificat pour les Echecs: j'ai donc demandé au "patient" s'il ne souffrait ni d'incontinence urinaire ni d'hémorroïdes... vrai de vrai ! Nom mais quel monde !!

    RépondreSupprimer
  5. Je ne rédige plus aucun certificat pour l'entrée à l'école maternelle ou primaire. Lorsque néanmoins on m'en réclame, j'ai établi un document type expliquant pourquoi on ne fait plus ce genre de certificat! Je peux te l'envoyer si tu veux.
    Sinon merci pour les certificats originaux, je crois que je vais essayer d'en placer avec la complicité de patients taquins :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour, je dois fournir un certificat pour l entree en premère section maternelle de mon fils. il na va y aller que 2matinees par semaine. je suis débordee, je trouve idiot de prendre une matinee pour aller voir notre médecin de campagne qui est aussi débordé par ailleurs! jai bien envi de fournir ce document type que vous proposer explicant pourquoi on ne fait plus ce genre de certificat! cest une petite école de campagne 18 élèves dans la classe, la maitresse se cache derriere toute ces formalités administratives...cest possible de m'envoyer ce type de documents? MERCI!

      Supprimer
  6. Bravo !!!
    Je suis certaine que la vie serait plus douce si chacun s'autorisait à souligner ainsi les multiples absurdités administratives règlementaires et soi-disant incontournables !

    RépondreSupprimer
  7. C'est comme les certificats pour "absence scolaire", mon patron médecin refuse de les faire, il a trouvé un article sur ce sujet dans une revue médicale !

    Ca commence à bien faire tous ces papiers !!!

    RépondreSupprimer
  8. OK pour le certificat à l'entrée en maternelle. Même s'il n'est pas drôle... tant pis.

    RépondreSupprimer
  9. la contrepeterie se trouve juste après le passage sur les footballeurs mais je suis arrivé trop tard alors tant pis pour le crunch
    je n'ai pas souvent de certifs idiots à rédiger
    parfois j'en fais un de mon propre chef pour que les enfants gardent leurs lunettes à la récré: en effet certains instits ont une fâcheuse tendance à enlever les lunettes ("ils vont les abimer!" alors j'explique que derrière les verres incassables il y a les yeux de l'enfant et que pour les miens j'ai toujours préféré remplacer des verres rayés ou des montures en vrac que d'emmener un môme aux urgences oph pour plaie de cornée ou contusion. Autre principe de précaution débile : pas le droit d'apporter à l'école des gâteaux"faits maison" pour un anniversaire, pas le droit pour les enseignants qui ne souhaitent pas manger à la cantine d'apporter leur casse croute dans l'établissement...
    merci pour ce post vengeur et jubilatoire.

    RépondreSupprimer
  10. Bodie !!! 20ans après y avoir mis les pieds, je revois encore la poussière et les toiles d'araignée :-))

    no comment pr les certificats, en tant que "patient" (est ce même le terme adéquat ds ce genre de contexte), on s'en passerait tout aussi bien...

    RépondreSupprimer
  11. Exact pour le mot patient. Très juste.
    Dois je employer le mot :client ? peu juste. Je fais en général mes certif. en plus d'une consultation pour autre mobile.
    Malade ? sûrement pas!
    usagers ? non ! je suis pas à la SNCF ni à la poste.
    peut être "habitué" ? pas toujours juste non plus.
    En ce qui concerne le besoin de certificat, j'ai malencontreusement effacé le premier commentaire qui émanait d'une étudiante en Angleterre, qui disait faire du sport en Grande Bretagne depuis des années sans avoir jamais eu besoin de certificat médical....

    RépondreSupprimer
  12. Une fois par an toute la famille va voir le doc pour ce fameux certificat. J'aime bien, c'est le moment de discuter d'autre chose que de gastro ou de bronchite. On est en forme, lui n'est pas pressé, il a mis un rendez vous chaque demi-heure seulement. On discute de ses enfants à lui (je suis enseignante), de l'intérêt de se débarrasser de la télévision. Et puis aussi on se décide à soigner cette fichue tendinite qui n'est pas suffisamment grave pour aller consulter juste pour elle mais quand même faudrait pas qu'elle s'aggrave.

    Alors si en plus il nous faisait des certificats rigolos ça serait bien chouette.

    Et effectivement la contrepèterie est ignoble prise dans le contexte. A vous dégoûter du crunch.

    RépondreSupprimer
  13. Le passage sur les trucs pas soignés parce interdiction de donner des antalgiques ou des antisceptiques m'a fait vraiment froid dans le dos !

    Je suis contente de ne pas être une petite fille française allant de ces jours à l'école : étant donné le nombre de gamelle qu'on se mange à l'école, et étant donné le nombre de migraine que j'ai fait en primaire (une par semaine ou tous les 15 jours, bonheur), je pense que j'aurais toutes mes chances de mourir de septicémie, où, plus probable, défenestrée pour cesser de souffrir de mal de crâne.

    ...Quoiqu'en fait, cela aurait été l'occasion d'un splendide certificat d'inaptitude: la petite Anne Anas est inapte à la pratique scolaire du fait de migraines aussi fréquentes qu'invalidantes qui l'empèchent de suivre le cours et perturbent toute la classe puisqu'il est interdit de donner des aspirines en classe"

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour,
    et merci pour ce billet plein d'humour que j'ai transmis à mon médecin !
    Une toute petite précision cependant : vous écrivez "Je sais que l'école maternelle est facultative, mais sachant qu'à 6 ans ils devront de toutes manières être admis à l'école primaire" ; en fait l'école n'est pas obligatoire, c'est l'instruction qui l'est, de 6 à 16 ans.
    Cela n'enlève rien au plaisir que j'ai eu de vous lire. Belle rentrée ! Algrid

    RépondreSupprimer
  15. quelqu'un pourrait il me dire la contrepetrie, parce que cela fait une heure que je retourne la phrase dans tous les sens sans la trouver. et mon médecin ne sera pas d'accord pour un certificat médical concernant une obsession passagère m'empechant d'aller travailler.
    en tout cas, j'ai adoré cet article et dire que je vais bientot faire partie de ces "patients" réclamant un certif pour ses enfants. je m'en excuse par avance.
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  16. @ anonyme qui se désole :" pour les jeunes filles à qui l'on a PRomis le Tennis..."
    @ genou des alp tu pourras effacer mon comm si tu veux on ne donne pas la solution des pièges :-)

    RépondreSupprimer
  17. merci pour ce moment de bonne rigolade. j'avais déjà fait des certificats attestant que le patient me déclarait avoir été absent. Je m'en suis tj régalé (interieuremnt) mais je n'ai jamais su si ça avait plu au patient.
    Cela dit la moment des certif pour sport est un moment privilégié puisqu'on peut en profiter pour parler santé en général ou prévention sans avoir à résoudre un pb particu. Moi j'aime bien cette période. A titre indicatif , pour les ado je fais le test "TSTS" , pour plus de renseignements allez voir à http://www.medecin-ado.org/infos/sommaire.htm Bonne journée

    RépondreSupprimer
  18. Ca fait 40 ans que j'écris gladiateur en face de la case profession.
    Personne n'a trouvé à y redire jusqu'à présent.
    Et pour ceux très rares qui demandent ce que ça représente comme boulot j'explique que je me bats de façon désespérée mais en vain contre la vie chère.

    RépondreSupprimer
  19. Allez, je poste un commentaire, moi qui suis une lectrice assidue du blog, sans jamais commenter. En tant que généraliste remplaçante, j'aime bien les consult pour les certifàlacon (comme je dis), car ça fait du chiffre sans se creuser la tête!!
    Bon trève de plaisanterie, c'est sûr qu'il faut en profiter pour faire de la prévention.
    Mais en ces temps de recherche d'économie à tout prix, où on dérembourse à tour de bras (à juste titre!) des médicaments, je pense que ça pourrait faire de sacrées économies de ne pas rembourser la consultation pour certificat de sport. Sans doute certaines licences se rendraient compte que ce certificat n'est finalement pas si utile (je parle de certains sports cool, comme pétanque, échec, mais est-ce un sport?)(j'ai eu la danse country par chez moi, et franchement je les ai vues, ça n'est pas plus creuvant que de faire ses courses à l'hypermarché un samedi après midi!), et de toute façon, quand on peut se payer une licence de sport assez chère pour certains sports, ajouter 23 euros, ou moins, ça fait pas une grande différence au final!
    c'est mon point de vue!

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Céline.
    En fait, l'assurance maladie ne rembourse pas officiellement les certificats pour aptitude sportive, et lorsque nous faisons des feuilles de soins après de telles consultations, nous sommes clairement dans l'illégalité.
    Je crois même que les textes précisent que le médecin peut demander jusqu'à 3C (non remboursées) pour établissement d'un certificat d'aptitude sportive.
    Il faudrait que l'on ait le "courage" (ou le culot)de refuser une feuille de soin, et de demander 69 euros !!!
    Je n'ai pas encore ce toupet. ;-)
    Mais effectivement la généralisation de ce genre de comportement serait sans doute plus efficace sur les demandes abusives de certificat par la moindre fédération ou par les établissements scolaires. Plus efficace sans doutes, que nos récriminations stériles.
    Par ailleurs, je parle dans ce billet, des certificats clairement abusifs, pour des activités à l'évidence non dangereuses.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  21. Merci pour cette information que j'ignorais. En farfouillant sur le WEB, je vois que ce non remboursement fait débat, et est évidemment peu pratiqué. Et comme on est dans une logique actuelle où tout est dû pour le patient lambda, je risque de prendre qq foudres si j'annonçais ça à certains de mes patients...
    Il faudrait faire une campagne d'information générale, histoire que tous les médecins l'appliquent, et ne pas passer pour le rat du coin!

    RépondreSupprimer
  22. Une histoire à dormir debout
    La ville de P... propose des cours de sophrologie aux retraités ! si si...avec un certificat médical d'aptitude à l'appui.
    Signé furax

    RépondreSupprimer
  23. Le jour où on m'a demandé un certificat pour chanter dans une chorale j'ai refusé et dit au patient que c'était à l'ORL de donner son accord ou pas!!!sera-t-il allé voir le spé?Cela m'étonnerait!

    RépondreSupprimer
  24. CERTIFICAT POUR JOUER A LA PETANQUE
    ATTENTION LA RÉGLEMENTATION EUROPÉENNE QUI OBLIGE LE PORT DE CHAUSSURES DE SECURITE EN FONCTION DU POIDS DES BOULES ET UN CASQUE ATTACHE (!) UNE LAMPE FRONTALE POUR JOUER DE NUIT ET UN GILET JAUNE
    PAR CONTRE RIEN N INTERDIT OFFICIELLEMENT UXAVEUGLES DE JOUER

    RépondreSupprimer
  25. Le dernier certif funeste en date pour le Billard.

    Je certifie que Mr x est apte , ce jour, à pratiquer toutes activités nécessitant une Queue.

    Dr Patapuce

    RépondreSupprimer
  26. Histoire vrai.
    Devant mon refus de faire le certificat d'absence solaire, le CPE de l'établissement me demande de lui rédiger un certificat medical indiquant que je ne rédigerais pas de certicat médical poue absence scolaire.

    RépondreSupprimer
  27. Moi, c'était un certificat pour pratiquer le billard. J'ai - dans mon ignorance crasse - demandé le poids moyen d'une queue de billard afin de lever tout risque pour moi inconnu. Pas de réponse mais 'Docteur, si vous ne me faites pas mon certificat, je pourrai pas y aller'...
    J'ai donc formellement contrindiqué l'utilisation de queues de billard de plus de 200 kg sans certifier une quelconque aptitude: gamin inscrit.

    RépondreSupprimer
  28. L'anonyme de profession gladiateur m'amuse... pour ma part depuis 40 ans devant toute demande "Sexe" je répond "Oui"...
    ça fonctionne très bien , jamais eu de retour

    RépondreSupprimer
  29. facile: à qui on a trop mis le...

    RépondreSupprimer
  30. J'y ai souvent pensé, j'ai jamais osé... Mais à lire cet excellent billet, je me dis que je vais finir par m'y mettre, à écrire des certificats aussi crétins que la raison pour laquelle on nous les demande!

    RépondreSupprimer
  31. roo j'adore :) je vais me mettre à la rando juste pour le plaisir d'avoir un certif comme ça :) bon faut aussi que je trouve le medecin avec assez d'humour pour l'écrire ainsi.

    RépondreSupprimer
  32. dites docteur, il n'existerait pas un lien sur lequel nous pourrions imprimer vos certificats pour les donner à nos médecins traitants ??? je suis sure que le mien serait ravi d'y apposer son tampon et signature.
    Je suis le genre de maman a fournir à ses enfants des comprimés lyoc d'anti-douleurs et des tubes d'arnica montana, pansements en tout genre et gel désinfectant, parce que j'en ai eu marre de ramasser parfois mes enfants avec une lèvre fendue, des genoux littéralement arrachés par le bitume de la cour de l'école, qui ont nécessité 10 jours de pansements hydrocolloïdes (qui coutent en plus la peau des fesses).Quand on sait que l'infirmière scolaire est absente 3 jours par semaine, quand ce n'est pas 3 mois complets ....

    RépondreSupprimer
  33. Je découvre sur le tard...comme tout le monde,j'ai bien ri, jaune aussi.
    Jamais compris pour ma part pourquoi un môme a besoin d'un certificat d'aptitude à toute activité (même les échecs?!!!) extrascolaire alors que sans certif aucun, on lui fera d'office faire à l'école tout ce qu'on voudra, de la natation à l'équitation, de l'aviron à la gym, du rugby à l'athlétisme, du volley au patin à glace, et qu'alors ce sera à lui de prouver éventuellement qu'il n'est pas apte. Cette même école où on n'a plus le droit de lui faire un pchit d'eau oxygénée quand il s'écorche le genou, quitte à ce qu'il septisémise "par précaution", et où il faut, s'il a un traitement à prendre,qu'il dépose médocs et ordo à l'infirmerie, puisque non seulement "on" n'a pas le droit de le soigner, mais il n'a pas non plus celui de "s'autmédiquer sur ordonnance". Notez que ça, c'est dans le cas où il y a une infirmerie. Dans le primaire, en général, c'est le directeur qui récupère ordo et médocs. Cool, le secret médical.

    RépondreSupprimer
  34. médecin généraliste j'ai eu a faire un certificat pour faire du théâtre au collège dans le cadre scolaire .Dvt la détresse de ma petite patiente a laquelle je refusais le dit certificat je l'ai rédigé en rajoutant "a quand le certificat pour l'activité lecture ?"Je n'ai plus eu de demande pr le théâtre ds ce collège pourtant fréquenté par les 3/4 des petits patients en âge d'y aller.

    RépondreSupprimer
  35. Due to all the the inner workings involved in the health care industry, patients can have questions about any portion of their treatment, from prescriptions to bills. Want to know more about Modere products? Find more information on this website.

    RépondreSupprimer
  36. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer